A Grenoble, l’immeuble de logements sociaux le Haut-Bois est le premier bâtiment passif possédant une structure entièrement en bois en France. Il ouvre la voie à une nouvelle ère de construction et à de nouveaux modes de vie.

© Le Haut-Bois – Actis – ASP Architecture et Atelier 17C

Un projet innovant au coeur du quartier Flaubert de Grenoble

Projet ambitieux de grande hauteur, le Haut-Bois ouvre la voie à une nouvelle ère de construction et à de nouveaux codes d’habitation en répondant à 3 enjeux prioritaires : bien-être social, préservation environnementale et prouesse architecturale.
Avec la construction de ces 56 logements locatifs sur 9 niveaux, Actis répond aux enjeux de la RE2020 en participant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. L’acteur de l’immobilier social a en effet conçu un projet ambitieux et unique, à la fois respectueux de l’environnement et disposant de performances énergétiques remarquables.

Il s’agit en effet :

  • De la première construction d’un bâtiment en structure bois sur 9 niveaux sur une zone aux fortes contraintes
    sismiques (risque sismique 4/5)
  • Du plus haut bâtiment en bois et passif de France
  • D’un projet favorisant les matériaux biosourcés
  • D’une construction privilégiant les fi lières locales

Le mot de l’architecte – Antoine Pagnoux, architecte, ASP Architecture

« En tant que bâtiment de grande hauteur en bois, ce projet est unique en son genre. Du fait de cette hauteur et du matériau utilisé, nous avons rencontré des difficultés d’interprétation de la réglementation incendie, celle-ci étant en constante évolution pour ce type de projet. En effet, lors d’un incendie, le comportement au feu dépend des matériaux mais aussi des dimensions des bâtiments, et notamment de leur hauteur.
Le Haut-Bois étant actuellement un des plus hauts bâtiments de France en bois, nous avons ainsi fait mutualiser un essai feu grandeur réelle. Cet essai hors norme nous a permis de confi rmer la non-propagation du feu d’un étage à l’autre et de sécuriser les espaces de circulation. Pour préserver l’évacuation, nous n’avons mis aucun matériau combustible dans la cage d’escalier.

L’unicité du projet réside également dans les partis-pris du bailleur social. Celui-ci a choisi de construire en grande hauteur avec des matériaux biosourcés. Il se soucie ainsi de l’impact environnemental de sa construction, mais aussi de son utilisation à long terme, puisque le bâtiment est passif.
Tout a été pensé pour que ce bâtiment biosourcé garantisse un niveau de charges énergétiques extrêmement faible aux locataires : il fonctionne avec très peu d’énergie et les calories dépensées sont récupérées. »

Sécurité incendie pour les logements collectifs

© Le Haut-Bois – Actis – ASP Architecture et Atelier 17C

Bildau & Bussmann a fait appel à l’expertise de VD-Industry pour répondre aux normes de sécurité incendie de ces logements. Des châssis et des portes 1 vantail en aluminium ont ainsi été conçus. Pour assurer la protection des locataires en cas d’incendie, ces produits sont E30 (pare-flamme 30 minutes). Ils sont issus de la gamme PYROTEK et sont équipés de vitrages E30 de la marque VITRAFLAM de VD-Industry.

Source : https://lehautbois.fr/

En collaboration avec Bildau & Bussmann

Architecte : ASP Architecture et Atelier 17C

Maître d’ouvrage : Actis

TÉLÉCHARGEZ NOTRE COMMUNIQUÉ DE PRESSE